talkspirit

Si le futur du travail avait un nom : Digital Workplace

La Digital Workplace : le futur du travail

Cela n’aura échappé à personne : nos habitudes de travail n’ont plus grand-chose à voir avec celles que nous avions il y a dix ou vingt ans. Les collaborateurs aspirent aujourd’hui à davantage de souplesse. Un besoin auquel répond l’environnement de travail du futur : la Digital Workplace.

Face à la perméabilité croissante des frontières entre vie professionnelle et vie privée, l’évolution des modes de travail devient une nécessité, notamment pour garantir la qualité de vie des employés.

À quoi ressemblera le travail de demain ? Et quelle sera la place de la Digital Workplace dans cette nouvelle donne du travail ?

Les tendances du futur du travail

La meilleure façon de se faire une idée de ce qui pourrait advenir demain est de s’intéresser aux tendances émergentes d’aujourd’hui. À ces nouveaux modes de travail, qui devraient s’intensifier à l’avenir. 

Les études sur le sujet sont nombreuses. Toutes mettent l’accent sur une aspiration à davantage de flexibilité, notamment concernant les horaires et le lieu de travail. Une étude menée par le cabinet de Ressources Humaines Kronos en 2016 montre ainsi que, pour 71 % des Français, le télétravail est une réelle révolution. En effet, 96 % des personnes interrogées affirment qu’il améliore le bien-être des salariés. 

Lire aussi : La Digital Workplace : cet outil qui rend le télétravail simple comme bonjour

Par ailleurs, le recours régulier au télétravail permettrait de réduire le nombre d’arrêts de travail, et d’obtenir des gains de productivité de l’ordre de 22 %. 

Cette étude, corroborée par celles menées après le confinement lié au COVID-19, montre bien que le télétravail est toujours plébiscité par les salariés aujourd’hui. 

La Digital Workplace, environnement de travail du futur

La Digital Workplace répond directement à cette volonté de flexibilité. Véritable bureau digital, elle permet aux collaborateurs de travailler là où ils veulent et aux heures qu’ils souhaitent de façon sécurisé. 

Lire aussi : Jonathan Chan : « L’agilité est la compétence de demain »

Le digital, parfois accusé d’être nuisible pour les relations interpersonnelles, devient ici l’outil privilégié pour maintenir et renforcer les relations au sein des équipes, et favoriser la collaboration. La Digital Workplace participe ainsi d’une véritable simplification du travail collaboratif

La Digital Workplace est également un solide atout dans la manche des entreprises, puisqu’elle permet de réduire les coûts liés au déplacement des salariés, de développer la productivité des employés et d’améliorer le bien-être au travail.

Lire aussi : Comment la Digital Workplace transforme l’expérience collaborateur

Quel avenir pour la Digital Workplace ?

La Digital Workplace n’est pas la figure d’un futur fantasmé. Elle existe d’ores et déjà, et a été adoptée par de nombreuses entreprises. 

Espace de travail du futur, elle devra très certainement évoluer encore, pour intégrer les nouvelles technologies qui s’annoncent. Ainsi devrait-elle, d’ici peu, s’appuyer massivement sur l’internet des objets, sur la réalité virtuelle, ou sur l’intelligence artificielle, notamment pour aider à la prise de décision

La Digital Workplace est une révolution pour nos modes de travail. Elle s’est développée largement au sein des organisations, comme une réponse idéale à une digitalisation nécessaire. Et l’innovation se poursuit : les technologies de demain seront ainsi autant d’opportunités à exploiter pour les Digital Workplaces. 

Lire aussi : Quelles sont les meilleures solutions de Digital Workplace ?

*
* *

Vous souhaitez en savoir plus sur les impacts du digital sur les modes de travail ? Consultez notre livre blanc : « Digitalisation : les PME françaises à la croisée des chemins ».

Télécharger le livre blanc

Dans ce support de 98 pages, vous découvrirez : les enjeux et les défis de la transformation digitale, ses spécificités pour chaque métier de l’entreprise, et des avis d’experts sur les défis de l’après-COVID. 

L'équipe talkspirit