talkspirit

Évolution des modes de travail : quelle place pour la QVT ?

QVT (qualité de vie au travail) et bien-être au travail : la place des nouveaux modes de travail

L’évolution des modes de travail a profondément bouleversé les attentes des collaborateurs en matière de qualité de vie au travail (QVT). Un besoin auquel de plus en plus d’organisations tentent de répondre. En effet, 81 % des salariés français estiment que leur entreprise mène des initiatives pour améliorer leur QVT. Cependant, ces actions n’ont pas toujours l’impact escompté. Alors comment s’y prendre pour améliorer la QVT de vos collaborateurs ? Et quel rôle peuvent jouer les nouveaux modes de travail ?

Lire aussi : Des modes de travail en profonde mutation

Pourquoi s’intéresser à la QVT ?

Selon le baromètre Actinéo 2019, 46 % des salariés français se sentent stressés au bureau. Un stress qui diminue leur efficacité et peut rapidement se transformer en burn-out.

Il est donc dans l’intérêt de l’entreprise de faire son possible pour améliorer la qualité de vie au travail de ses employés. Elle peut en bénéficier de plusieurs manières : 

Une baisse de l’absentéisme et du présentéisme

Plusieurs études ont démontré que la QVT réduit l’absentéisme, dont le coût s’élèverait en France à environ 4000 euros par an par salarié², soit près de 108 milliards d’euros à l’échelle du pays³. Un enjeu majeur, donc. Et selon l’institut Chapman, la mise en place d’une démarche QVT permettrait de réduire de 25 % l’absentéisme au travail.⁴ 

Au-delà de l’absentéisme, une bonne QVT permet également de faire baisser le présentéisme, c’est-à-dire le fait pour un salarié d’être “trop” présent au travail, même lorsque son état de santé ne devrait pas le permettre. Un phénomène qui concernerait la moitié des actifs français et représenterait un coût annuel de 14 milliards d’euros.⁴

Une motivation plus forte

Qui dit salariés heureux dit aussi salariés plus engagés, plus motivés. D’après le baromètre Edenred-Ipsos de 2016, 37 % des employés qui se définissent comme heureux au travail affichent une plus grande motivation et une plus grande implication

Plus un salarié se sent bien dans son entreprise, plus il donnera son maximum pour atteindre ses objectifs, avec une contribution accrue à la performance de l’entreprise. 

Un levier de productivité

Par conséquent, la QVT joue un rôle essentiel dans la productivité de vos salariés. 

Selon Bloom at work, une entreprise dont les salariés sont épanouis au travail est 43 % plus productive que la moyenne, ses employés sont en moyenne 86 % plus créatifs et déploient 65 % plus d’énergie dans leur travail. 

Un outil de marque employeur

Selon Gymlib, 50 % des salariés jugent un employeur sur les avantages qu’il propose en termes de QVT, et  61 % accordent plus d’importance au bonheur au travail qu’au salaire. 

Une politique QVT permet donc d’attirer plus facilement les nouveaux talents, mais aussi de fidéliser les employés actuels. En effet, elle permettrait de diminuer les coûts de recrutement de 50 %, et de réduire le turnover de 28 %. Elle est donc essentielle pour votre stratégie de marque employeur !

Les nouveaux modes de travail, levier de QVT

Selon le baromètre #QVT 2019 de Speak and Act Dynamic, 50 % des collaborateurs considèrent que leur cadre de travail ne favorise pas leur productivité. Et 62 % estiment ne pas avoir d’espaces dédiés au bien-être. 

Pour faire face aux nouvelles attentes des salariés, de nombreuses entreprises se tournent vers le télétravail, le travail hybride, la digital workplace, le flex office ou le co-working. Ces nouveaux modes de travail facilitent l’agilité des équipes, et sont l’opportunité pour l’entreprise de repenser l’agencement des bureaux, pour créer des espaces qui favorisent le bien-être (comme une salle de sport ou une salle de détente, par exemple).

Parmi ces modes de travail, le télétravail est de loin le plus prisé : 81 % des collaborateurs y seraient favorables⁵, et avec raison. En effet, d’après une étude de Owl Labs, les salariés qui travaillent à distance sont en moyenne 22 % plus heureux que leurs collègues qui passent leur temps au bureau. En outre, ces derniers disent avoir un meilleur équilibre vie privée vie professionnelle, être plus concentrés et moins stressés. 

Autre avantage : travailler à domicile ou dans des tiers-lieu tels que sa maison de campagne ou un espace de co-working permet de réduire les trajets domicile-travail, supérieurs à une heure par jour en moyenne.⁶

Outre le télétravail, le flex office – soit le fait de ne pas avoir de bureau attitré – peut également avoir un effet bénéfique sur la QVT, puisqu’il va venir créer plus de cohésion au sein de l’entreprise. 

Une autre tendance QVT concerne les outils digitaux, dont les collaborateurs sont de plus en plus friands (voir plus bas). De plus, 46 % d’entre eux (dont 56 % de cadres managers) souhaitent disposer de mobilier connecté “intelligent”⁶, ce qui peut nécessiter des investissements de la part de l’entreprise

Cet article est trop long ? Cliquez ici pour le télécharger au format PDF

Comment concilier nouveaux modes de travail et QVT ?

Les nouveaux modes de travail peuvent donc être un important levier de QVT. Voyons désormais quelles sont les bonnes pratiques pour favoriser ce bien-être au travail.

Reconnaître le travail des employés

Pour améliorer la QVT, il est important de montrer comment la contribution de chacun permet à l’entreprise d’atteindre ses objectifs. Selon une étude Randstad de 2019, 18 % des Français ne perçoivent pas le sens de leur travail et ont l’impression d’occuper un “bullshit job”.  Pour éviter cette perte de sens (aussi appelée brown-out), il est donc essentiel de reconnaître le travail de vos salariés

Pas besoin de partir dans des termes pompeux, un simple “merci pour ton travail” ou “bravo pour cette présentation très claire” peut parfois faire la différence. Les messageries d’équipe ou plateformes collaboratives sont idéales pour faire cela devant témoins (via un message posté dans le tchat, ou un GIF animé), ce qui sera encore mieux perçu. Bien sûr, n’hésitez pas à inviter vos collaborateurs à boire un verre pour les féliciter de leur travail. 

La reconnaissance peut également venir des pairs. Chez AXA Banque, le système #ITAGYOU permet à tous les collaborateurs d’attribuer des “tags” aux collègues de leur choix pour reconnaître leur efficacité, leur esprit innovant ou même leur bonne humeur. Ces tags peuvent ensuite être transformés en chèque cadeaux. 

Pour les collaborateurs, ce système permet de renforcer la convivialité et de développer une culture du feedback. Selon l’enquête Happy at Work 2019, 62 % des salariés associent d’ailleurs feedback et bonheur au travail. N’hésitez donc pas à sensibiliser vos managers à cette pratique.

Offrir un environnement et des horaires de travail plus flexibles

Selon le baromètre Actinéo 2019, 32 % des salariés estiment qu’avoir des horaires plus flexibles permettrait d’améliorer leur qualité de vie au travail. Par ailleurs, 25 % souhaiteraient choisir plus librement leur lieu de travail, une aspiration qui se démarque encore plus forte chez les millenials (35 %). 

Et tout porte à croire que la crise du COVID, qui a généralisé les pratiques de télétravail, a accru cette aspiration des salariés pour plus de flexibilité.

En raison de leur plus grande digitalisation, les nouveaux modes de travail permettent justement d’offrir plus de flexibilité aux collaborateurs en termes d’horaires et d’espaces de travail. Par exemple, associer télétravail et digital workplace va permettre aux collaborateurs d’accéder à leur espace de travail depuis n’importe où, tout en restant en contact avec leurs collègues.

Utiliser les bons outils

Mais alors, quels sont les bons outils pour améliorer la QVT ? Plusieurs solutions se distinguent du lot. 

Le réseau social d’entreprise

Le réseau social d’entreprise est un excellent moyen de créer du lien entre les collaborateurs, où qu’ils soient. Plus besoin d’envoyer des e-mails : vous pouvez désormais tchatter en direct avec n’importe quel collègue, partenaire ou prestataire. Il vous est également possible d’adresser des sondages à vos collaborateurs pour recueillir leur avis. Grâce à leur feedback, vous aurez alors toutes les clés en mains pour améliorer leur QVT.

Lire aussi : Top 12 des meilleurs réseaux sociaux d’entreprise

La digital workplace

Aujourd’hui considéré comme le bureau du futur, la digital workplace rassemble tous les outils dont les collaborateurs ont besoin pour travailler (documents, applications métiers, outils de communication et de gestion de projet, etc.). Accessible n’importe quand, n’importe où et sur n’importe quel appareil, cet espace de travail digital s’adapte aux besoins et contraintes de tous les environnements de travail, pour offrir une expérience utilisateur personnalisée, un levier de bien-être au travail.

Lire aussi : Quelles sont les meilleures solutions de Digital Workplace ?

*
*      *

Plus qu’auparavant, les collaborateurs ont besoin  de flexibilité et de reconnaissance au travail. Des besoins qui peuvent être adressés par le télétravail, le travail hybride ou le flex office. Mais si ces nouveaux modes de travail sont une source de bien-être pour beaucoup, choisir les bons outils – et accompagner leur déploiement – est tout aussi crucial.

Vous souhaitez améliorer la qualité de vie au travail au sein de votre entreprise en recourant à des outils collaboratifs innovants ? Contactez-nous ! Notre équipe se fera un plaisir de vous accompagner dans votre projet QVT et de vous présenter notre solution.

¹ Baromètre #QVT 2019 de Speak and Act Dynamic
² Simulateur absentéisme de Malakoff Humanis
³ Baromètre Ayming-AG2R La Mondiale de l’Institut Sapiens (2018)
Livre blanc sur la Qualité de vie au travail de Gymlib (2018)
Sondage Zevillage et Neo-Nomade de 2020
Etude BVA pour Salesforce “Les salariés et la mobilité” (2018)
Baromètre Actinéo 2019

_

Auteure : Emmanuelle Abensur

L'équipe talkspirit