Comment l’intelligence artificielle va-t-elle transformer nos modes de travail ?

28/07/2023
Temps de lecture : 9 mn
Joelly Kahono
Joelly Kahono
Spread the love
Temps de lecture : 9 minutes

Selon la Bank of America, l‘intelligence artificielle (IA) est la prochaine grande révolution technologique !

Son importance grandissante dans tous les aspects de notre société, que ce soit dans les transports, dans les médias et ailleurs, est indéniable. Et bien sûr, le monde du travail n’y échappe pas !

L’intelligence artificielle promet de bouleverser nos modes de travail de manière significative en introduisant l’automatisation, l’analyse avancée, l’optimisation des processus, et bien plus encore ! Elle promet de transformer notre façon de travailler en nous offrant de puissantes capacités jusqu’alors inédites…

Que vous soyez enthousiaste à l’idée d’embrasser ces nouvelles technologies ou que vous ressentiez une certaine appréhension, il est essentiel de se tenir informé et de se préparer à cette révolution technologique.

Dans cet article, nous allons plonger dans cette thématique pour découvrir : comment  l’intelligence artificielle va-t-elle transformer nos modes de travail ? 🤔

Nos tâches vont être de plus en plus automatisées

Une étude de Goldman Sachs a révélé que l’intelligence artificielle, avec des outils comme Bard et ChatGPT, pourrait automatiser jusqu’à 25 % du marché du travail dans son ensemble. Cela signifie que nombre de nos tâches pourraient être automatisées pour nous faire gagner en efficacité. Et parmi celles-ci, toutes les tâches répétitives et fastidieuses comme :

  • La classification des e-mails ;
  • La gestion de document ;
  • Le tri des fichiers ou dossier ;
  • L’analyse de données, etc.

En libérant les employés de ces tâches, vous leur permettez de consacrer plus de temps et de ressources à des activités à plus forte valeur ajoutée. Par exemple, grâce à une intelligence artificielle telle que ChatGPT, la rédaction de contenus peut être automatisée. Une optimisation du processus rédactionnel significatif pour les plumes de votre organisation ! De la même façon, sur Talkspirit, notre chatbot fait office de FAQ et permet de répondre automatiquement aux questions fréquemment posées par les collaborateurs, offrant ainsi un gain de temps considérable.

Lire aussi : Expérience collaborateur : les chatbots au service des salariés

Cependant, il est important de noter que l’automatisation ne signifie pas que TOUS les emplois seront remplacés par des machines. Les économistes de Goldman Sachs estiment que l’IA ne remplacera les humains que dans 46 % des tâches administratives, 44 % des emplois juridiques et 37 % des professions de l’architecture et de l’ingénierie. En résumé, pas de panique, bien que l’intelligence artificielle soit en train de bouleverser le monde du travail, toutes les professions ne sont pas directement menacées.

Une autre étude menée par des chercheurs du Center for European Economic Research (ZEW) a montré que seulement 9 % des postes de travail dans 21 pays pourraient être automatisés. En effet, certaines activités demandent des compétences humaines spécifiques et ne peuvent pas être réalisées uniquement par des machines. Par exemple : 

  • La prise de décisions stratégiques demande une capacité de jugement, d’analyse et d’intuition.
  • Les relations humaines nécessitent de pouvoir éprouver de l’empathie et de comprendre les émotions des autres.
  • Les événements imprévus sont difficiles à automatiser en raison de leur nature imprévisible.

De nouveaux emplois vont voir le jour

Tout comme les révolutions industrielles ont ouvert la voie à de nouvelles professions, l’intelligence artificielle va transformer notre paysage professionnel et créer des métiers totalement inimaginables jusqu’à présent !

Le rapport « The economic potential of generative AI » de McKinsey déclare qu’environ 75 % de la valeur ajoutée de l’intelligence artificielle se concentre dans quatre domaines clés :

  • les opérations client ;
  • le marketing et les ventes ;
  • l’ingénierie logicielle ;
  • la recherche et développement.

Par exemple, on pourra voir apparaître des métiers… : 

  • d’architecte de données : chargé de concevoir et de gérer des systèmes de gestion de données complexes, il utilisera des algorithmes et des techniques d’IA pour extraire des informations précieuses à partir des données.
  • d’expert en apprentissage automatique : compétent dans le développement et l’application d’algorithmes d’apprentissage automatique, il résoudra des problèmes complexes.
  • de spécialiste de l’éthique de l’IA, qui jouera un rôle essentiel pour exploiter pleinement les avantages de cette technologie tout en préservant les valeurs humaines.
  • d’analyste de données prédictives, qui exploitera les données existantes pour identifier des tendances et des modèles, et utilisera ensuite des algorithmes d’IA pour faire des prédictions et des recommandations. Un travail essentiel dans des domaines tels que le marketing, la finance et la logistique, où la capacité à anticiper les événements futurs est cruciale.

Il est essentiel de se préparer à ces évolutions en développant les compétences numériques nécessaires et en anticipant les nouvelles opportunités professionnelles qui se profilent à l’horizon. Sans oublier de veiller également à la conformité et à l’efficacité d’un nouveau format qui va s’imposer à nous : la collaboration homme-machine.

Nous allons pouvoir développer nos compétences facilement…

En combinant les capacités de l’intelligence artificielle avec des approches pédagogiques appropriées, il est possible d’améliorer les compétences des salariés de manière efficace et personnalisée, ouvrant ainsi de nouvelles opportunités d’apprentissage et de développement professionnel. Quelques exemples :

  • La formation personnalisée. Grâce à l’IA, il sera possible de proposer des programmes de formation personnalisés adaptés aux besoins spécifiques de chaque individu. En analysant les compétences actuelles et les lacunes, l’IA peut recommander des modules de formation ciblés pour combler les écarts de compétences.
  • L’accès à l’information. L’intelligence artificielle peut faciliter l’accès à une vaste quantité d’informations et de connaissances. Grâce aux avancées en recherche sémantique et en traitement du langage naturel, l’IA pourra trier, organiser et fournir des informations pertinentes et actualisées, permettant aux collaborateurs d’approfondir leurs connaissances dans leur domaine d’expertise.
  • La simulation et la réalité virtuelle. L’intelligence artificielle peut être utilisée pour créer des simulations et des environnements de réalité virtuelle qui offrent des expériences d’apprentissage immersives. Cela permet aux collaborateurs de s’exercer dans des situations réalistes et de développer leurs compétences pratiques dans un environnement sûr et contrôlé.

Lire aussi : Futur du travail : allons-nous vraiment travailler dans le métavers ?

  • L’évaluation des compétences. L’IA peut être utilisée pour évaluer objectivement les compétences de vos employés. En analysant leurs performances et leurs évaluations, les algorithmes d’apprentissage peuvent identifier précisément les forces et faiblesses de chacun, afin de favoriser l’amélioration continue.

La productivité va atteindre un pic

L’intelligence artificielle va également améliorer la productivité des équipes, en fluidifiant leurs modes de travail. Avec l’IA comme alliée, vous allez ainsi pouvoir accomplir plus de choses… en moins de temps !

Avez-vous déjà connu des barrières linguistiques ? Grâce à l’intelligence artificielle, cela deviendra de l’histoire ancienne ! Les technologies de traduction automatique alimentées par l’IA permettent une communication fluide entre les équipes multilingues, rendant la collaboration internationale aussi facile qu’accessible. 

Par productivité, on entend “être rapide et efficace”. Pour cela, quoi de mieux qu’avoir la possibilité de recevoir immédiatement la solution dès qu’une situation bloque ? Cela sera possible grâce aux chatbots et aux assistants virtuels optimisés par l’intelligence artificielle. Ces petits génies virtuels seront là pour répondre à vos besoins les plus courants. Que vous ayez besoin d’aide technique ou d’informations basiques, plus besoin de perdre du temps à chercher des réponses, ils vous les fournissent sur un plateau.

Nouveau call-to-action

Et ce n’est pas tout ! L’intelligence artificielle révolutionne également dans nos modes de travail la gestion des documents. En effet, l’IA est capable d’organiser et classer automatiquement vos fichiers. Vous n’aurez donc plus jamais à fouiller dans des montagnes de dossiers pour trouver ce dont vous avez besoin. Tout sera à portée de clic pour booster votre productivité !

L’utilisateur sera au centre des projets numériques 

Avec l’IA à vos côtés, votre expérience utilisateur sera inédite ! Dans un futur proche, l’expérience utilisateur gagnera encore en importance dans les projets numériques. Grâce à l’IA, nous allons vivre une véritable révolution de l’expérience utilisateur. Mais, comment et à quoi s’attendre ? On vous explique tout !

Grâce aux données que vous générez sur vos différents outils (par exemple, votre plateforme collaborative), l’IA peut vous fournir des informations utiles et des indicateurs de performance (KPIs) relatifs à vos données. 

Par exemple, sur Talkspirit et Holaspirit, vous pouvez renseigner diverses informations qui permettront au logiciel de vous connaître : 

En analysant vos comportements et vos préférences, elle pourra vous proposer des contenus pertinents, des collaborateurs potentiels et des fonctionnalités adaptées à vos besoins.

Vous voulez créer votre propre espace de travail personnalisé pour fluidifier votre communication interne, améliorer le travail collaboratif ou apporter de la transparence au sein de votre organisation ? Nos deux solutions peuvent vous y aider : 

  • Talkspirit : la plateforme collaborative qui facilite la communication, la collaboration et la gestion de projet.
  • Holaspirit : l’outil de self-management qui permet d’aligner les équipes en améliorant la transparence de l’information, et de rendre l’organisation plus agile.

L’IA peut également vous permettre d’optimiser vos processus de travail ! Par exemple, la solution Work Fusionqui lutte contre la criminalité financière – utilise des technologies d’apprentissage automatique pour comprendre comment vous travaillez. En analysant vos habitudes et préférences, elle vous fournit des recommandations personnalisées pour optimiser l’utilisation du logiciel et rendre votre travail plus fluide et efficace. Elle apprend de vous au fil du temps, offrant ainsi une expérience sur mesure et conviviale !

Nous pourrons améliorer la sécurité de nos données

Avec ses capacités avancées en matière de cybersécurité, l’IA pourra vous aider à répondre à vos enjeux de protection des données sensibles et de prévention des menaces. Tel un détective, elle saura identifier et prévenir les menaces potentielles en analysant les schémas d’activité suspecte au sein de votre organisation.

Nouveau call-to-action

L’intelligence artificielle pourra notamment permettre de : 

  • Trouver les vulnérabilités et les solutions. L’IA peut effectuer une analyse minutieuse de votre système d’information pour identifier les vulnérabilités éventuelles. C’est ce que permet par exemple la solution française Vade. Mais en plus de cette analyse, vous pourrez bénéficier de recommandations pour renforcer la sécurité globale. Un premier barrage contre les attaques externes !
  • Prévenir des attaques par phishing. Le phishing est une autre menace courante, où des individus malveillants tentent de tromper les utilisateurs en leur soutirant des informations confidentielles. Heureusement, plusieurs solutions (comme Cofense Triage) peuvent vous permettre d’analyser les e-mails et les messages reçus, et ainsi de détecter les tentatives de phishing.
  • Analyser les journaux d’activité. C’est la mission de la plateforme hollandaise “Elastic”, qui intègre des fonctionnalités d’intelligence artificielle et de machine learning pour collecter, indexer et analyser les données, afin d’améliorer les performances et les décisions des entreprises.
  • La formation aux bonnes pratiques de sécurité. L’IA ne se contente pas de protéger, elle informe aussi ! Avec Proofpoint security awarness par exemple, les utilisateurs peuvent profiter de programmes de formation personnalisés qui enseignent les bonnes pratiques et les risques liés à la sécurité, contribuant ainsi à une culture de sécurité renforcée au sein de l’entreprise.

Cependant, il est important de choisir et d’utiliser ses outils d’intelligence artificielle avec prudence ! Certains outils, comme Chat GPT, d’origine américaine, peuvent présenter des risques pour la confidentialité des données. Il est donc essentiel de choisir des outils d’IA qui respectent des normes de sécurité strictes et de prendre les mesures appropriées pour protéger vos informations. Par exemple, en évitant de partager des données confidentielles avec ChatGPT.

De nouvelles inégalités vont émerger

L’intelligence artificielle au travail offre de vastes avantages potentiels, mais une question demeure : qui en bénéficie réellement ? Malheureusement, pour certains secteurs, embrasser pleinement la transformation numérique ou l’adoption de nouvelles technologies reste encore difficile.

Nouveau call-to-action

Le succès de l’IA lui a conféré une image accessible grâce à sa gratuité et son caractère intuitif. En revanche, pour en tirer le meilleur profit, il est essentiel de souligner qu’avoir accès à l’IA n’en garantit pas les bénéfices. Il faut également savoir comment l’utiliser de manière optimale ! Cela implique d’être formé à l’utilisation de ces outils et de disposer des ressources nécessaires pour en tirer parti.

Les chercheurs et experts en politique du MIT Technology Review mettent en évidence les inégalités qui pourraient émerger des technologies numériques comme l’intelligence artificielle dans nos modes de travail. Et cela soulève une question cruciale : celle de l’équité. Ils soulignent notamment le risque d’approfondir les fossés entre les privilégiés et les défavorisés. Pour que l’IA puisse véritablement transformer nos modes de travail de manière positive, il est essentiel de mettre en place des mesures visant à garantir une utilisation équitable et inclusive de cette technologie.

Une approche équilibrée consisterait à investir dans la formation et l’éducation, en veillant à ce que tous les individus aient accès aux compétences nécessaires pour travailler avec l’IA. Il est donc impératif que les entreprises mettent en place de bonnes pratiques d’utilisation et prennent des mesures pour garantir une distribution équitable des richesses générées par l’IA.

*
*   *

Pour conclure

Il est indéniable que l’intelligence artificielle va provoquer une véritable révolution dans nos modes de travail ! Des tâches répétitives automatisées à l’amélioration de l’expérience utilisateur, en passant par la sécurité et la productivité accrues, l’IA ouvre de nouvelles perspectives passionnantes. Cependant, il est important de rester conscient des défis et des questions éthiques que cette transformation soulève.

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère où l’intelligence artificielle est destinée à jouer un rôle incontournable au sein des entreprises. Pour découvrir des cas concrets qui illustrent comment l’IA peut impacter votre activité, ne manquez pas notre guide pratique « 6 exemples d’utilisation de l’intelligence artificielle en entreprise« .

Accéder au Guide Pratique

Dans notre guide pratique « 6 exemples d’utilisation de l’intelligence artificielle en entreprise« , vous trouverez les différentes intelligences artificielles disponibles sur le marché ainsi que des bonnes pratiques pour vous aider à les utiliser efficacement et optimiser vos processus.

Continuer la lecture