talkspirit

Le travail phygital, nouvel enjeu de l’expérience collaborateur

Le travail phygital, nouvel enjeu de l'expérience collaborateur

La pénurie de talents pourrait coûter plus de 180 milliards d’euros à la France d’ici à 2030¹. Pour contrer ce phénomène et améliorer leur attractivité, de nombreuses entreprises ont compris qu’il leur fallait investir sur l’expérience employé. Et en cette année 2020 qui a vu exploser le recours au télétravail, cela passe par offrir aux salariés des modalités de travail souples et agiles. En d’autres termes : rendre le travail “phygital”. 

C’est-à-dire donner aux employés la possibilité de travailler de n’importe où et n’importe quand, depuis tous types d’appareils (PC, tablette ou mobile). 

Ce mouvement vient adresser plusieurs questions récurrentes sur les modes de travail :

  • Pourquoi miser aujourd’hui sur des modes de travail “phygitaux” ? 
  • Quel impact sur l’attractivité et la rétention des talents ? 
  • Sur quelles solutions concrètes s’appuyer ?

L’expérience “phygitale”, une évolution inéluctable ? 

Apparu il y a une dizaine d’années, le mot “phygital” a été inventé pour désigner le fait que le parcours d’achat du consommateur moderne est à la fois physique et digital. En effet, celui-ci se rend désormais en boutique, sur le site internet de la marque et sur les réseaux sociaux pour s’informer, demander conseil ou réaliser son achat. Un parcours difficilement prévisible. En d’autres termes : à l’ère du consommateur digitalisé, plus question d’attendre le client à un seul endroit. Il est nécessaire pour les marchands d’adopter une approche omnicanale. C’est-à-dire être présent partout à la fois, afin d’accompagner le client tout au long de son parcours d’achat. 

L’enjeu du basculement en omnicanal était donc double

  • d’une part offrir au consommateur une expérience ‘phygitale’ homogène quel que soit le canal emprunté ; 
  • d’autre part lui permettre de bénéficier d’un parcours adapté à ses habitudes/préférences d’achat.

Depuis peu, la même réflexion émerge lorsque l’on analyse l’évolution des modes de travail. En effet, les collaborateurs sont eux-aussi de plus en plus ‘phygitaux’. Ils travaillent indifféremment au bureau, chez eux ou dans les transports, sur leur PC, leur mobile ou leur tablette. Et à tout moment de la journée. Largement dûs à l’essor des nouvelles technologies (explosion du smartphone, généralisation du cloud…), ces nouveaux usages facilitent le travail en mobilité et contribuent donc à le propager. 

Dès lors, comme dans le commerce : pour favoriser une expérience de travail fluide et améliorer son attractivité sur le marché de l’emploi, une entreprise va devoir offrir à ses collaborateurs des modalités (et des outils) de collaboration omnicanales. C’est-à-dire offrir à chacun le moyen de travailler de n’importe où, n’importe quand, au moyen de n’importe quel appareil. Le futur de l’expérience employé est donc inéluctablement phygital.

Lire aussi : Marie-Christine Lanne : « Tous digitaux, donc tous phygitaux ! »

Pourquoi miser sur l’expérience collaborateur phygitale

Si vous n’êtes toujours pas convaincu(e), voici 5 bonnes raisons de miser sur une expérience collaborateur phygitale.

Attirer et fidéliser les talents 

La première raison d’assouplir les modes de travail est la rétention de vos meilleurs talents. Vous allez ainsi démontrer que vous êtes une entreprise moderne qui sait s’adapter aux évolutions de leurs attentes, et qui leur fait confiance. Il en va de même pour les pépites que vous cherchez à recruter. En offrant des modes de travail attractifs, vous démultiplierez vos chances de les décider en votre faveur. En effet, les collaborateurs les plus digitalisés sont généralement des profils de qualité, qui savent faire preuve de flexibilité dans leur travail, sont tournés vers l’innovation et privilégient une culture du résultat. Par conséquent, vous allez non seulement retenir les talents que vous avez déjà mais aussi attirer plus de bons candidats. Une approche gagnant-gagnant pour l’entreprise.

Améliorer sa marque employeur

Un salarié satisfait par son employeur en est souvent l’ambassadeur : il parle fréquemment de son travail et de son entreprise à ses proches, en des termes élogieux. Mais s’il apprécie particulièrement son environnement de travail, il pourra aussi en parler sur les réseaux sociaux ou sur des plateformes comme Glassdoor. Vous pourrez alors voir un impact direct sur votre marque employeur et sur l’image de marque de votre société. En effet, des commentaires positifs sont souvent révélateurs d’une ambiance et d’un cadre de travail agréables. Cet élément permettra de rassurer un potentiel candidat qui voudrait rejoindre votre entreprise, et pourra même jouer un rôle essentiel dans sa prise de décision. 

Cet article est trop long ? Cliquez ici pour le télécharger au format PDF

Nourrir l’engagement collaborateur

Tout comme le consommateur, le collaborateur est un market of one : plus l’approche sera individualisée, plus votre collaborateur aura de chances d’être satisfait. Si l’entreprise lui offre une expérience de travail personnalisée, adaptée à ses usages phygitaux, il sera donc plus performant dans son travail et aura plus à coeur de s’impliquer dans les projets de l’entreprise. En effet, selon une étude de l’institut Gallup, les entreprises avec un fort taux d’engagement sont 17 % plus productives. Par ailleurs, elles enregistrent un taux d’absentéisme 41 % plus bas que celles dont l’engagement collaborateur est faible.  

Renforcer la cohésion d’équipe 

Par ailleurs, un collaborateur sera plus à même de créer du lien avec ses collègues s’il dispose d’outils adaptés. L’expérience phygitale va favoriser la capacité de l’entreprise à fédérer l’ensemble des collaborateurs, où qu’ils soient. Par exemple, les réseaux sociaux internes vous permettront de réunir les collaborateurs de différents services dans des groupes, et même (re)connecter les travailleurs du terrain (cols bleus) avec ceux des bureaux (cols blancs). Au fur et à mesure, vous allez donc pouvoir accroître le sentiment d’appartenance et la cohésion au sein de vos équipes.

Améliorer la qualité de vie au travail

Les salariés sont de plus en plus sensibles à la qualité de vie au travail (QVT) que peut leur offrir leur entreprise. Un bien-être qui ne dépend pas uniquement des missions du collaborateur, mais également de l’environnement de travail, des relations avec les collègues/managers, et de l’efficacité des outils utilisés. En investissant dans des outils numériques adaptés, vous allez faciliter la communication et la collaboration entre les équipes, et donc améliorer leur qualité de vie au travail. En outre, les salariés auront plus de temps à consacrer à leurs missions, et se sentiront moins stressés au travail. 

Les outils de l’entreprise phygitale

Aujourd’hui, trop entreprises utilisent encore des outils mal connectés entre eux, et même parfois archaïques. L’e-mail par exemple, est souvent responsable d’une perte de productivité quand il est utilisé de manière intensive en interne. 

Pour réussir leur transformation digitale, les entreprises vont donc devoir adopter des outils qui sont plus en phase avec les nouveaux modes de travail des collaborateurs.

Les outils qui facilitent la communication

Les outils qui facilitent la communication ont trois utilités principales : mieux faire circuler des informations en interne, faciliter les échanges et renforcer la cohésion d’équipe. Sur des plateformes telles que Talkspirit, Lumapps, Workplace ou Mattermost, la vie interne de l’entreprise est plus dynamique, les réussites des uns et des autres sont mieux valorisées et les échanges sont plus participatifs. Chacun peut s’exprimer auprès de la communauté de l’entreprise. Plus besoin d’envoyer un nombre interminable d’e-mails pour échanger puisque les salariés peuvent tchatter en direct ou discuter en visioconférence.  La communication interne est également plus efficace. Il suffit à l’entreprise de poster des publications collectives ou de partager une vidéo en direct pour informer les collaborateurs des dernières actualités.

Les plateformes collaboratives

Les logiciels collaboratifs comme Talkspirit, Jamespot, Teams ou Slack vont permettre de faciliter le travail des équipes, qu’elles se trouvent au bureau, sur le terrain ou à leur domicile. Par exemple, le manager peut créer des checklists pour assigner des tâches à chacun des membres de son équipe, et suivre l’avancée des différents projets. Finies les informations dispersées : vos fichiers sont désormais centralisés dans un seul et même endroit. Et vous avez la possibilité de les modifier à plusieurs en temps réel ! De quoi simplifier la collaboration à distance.

La Digital Workplace

Depuis quelques années, un nouvel outil se démarque par sa dimension phygitale et “tout-en-un” : la Digital Workplace. Véritable bureau dématérialisé, cet espace de travail numérique permet aux collaborateurs d’accéder à leurs documents et applications métiers partout, à tout moment, et sur le support de leur choix. Plus besoin de jongler d’un outil à l’autre en permanence, puisque vos logiciels sont reliés directement à la plateforme (de manière native ou par intégration). La Digital Workplace est donc la réponse idéale aux enjeux de l’entreprise phygitale

Lire aussi : Quelles sont les meilleures solutions de Digital Workplace ?

*
* *

Qu’on le veuille ou non, le phygital transforme en profondeur les habitudes de travail des salariés. Aujourd’hui plus que jamais, les technologies nous permettent de favoriser ces nouveaux usages. N’attendez donc pas pour offrir à vos pépites une expérience phygitale personnalisée. Contactez notre équipe pour échanger sur vos projets.

¹ Étude « The Talent Shift » de 2018 du cabinet de recrutement américain Korn Ferry


Auteurs : Benoît Renoul, Emmanuelle Abensur

L'équipe talkspirit