Talkspirit

L’impact Covid sur la digitalisation des entreprises : synthèse de l’étude McKinsey (2020)

L'impact de la Covid sur la digitalisation des entreprises : synthèse de l'étude de McKinsey de 2020
Partager article

Augmentation du télétravail, digitalisation des interactions, migration vers le cloud… Et si la crise de la Covid-19 pouvait avoir été une source d’opportunités pour les entreprises ? 

Selon une récente étude du cabinet McKinsey, la crise sanitaire a accéléré la transformation digitale des entreprises d’environ 7 ans. Conduite en juillet 2020, cette étude a interrogé presque 900 cadres dans le monde, toutes tailles d’entreprises et secteurs confondus, sur les changements organisationnels et technologiques provoqués par la crise. 

Quels sont ces changements ? Sont-ils durables ? Retour sur les chiffres-clés de l’étude.

Un bond en avant pour le numérique

Pendant la crise de la Covid-19, les consommateurs ont massivement migré vers les canaux numériques pour effectuer leurs achats. Pour répondre à cette nouvelle demande, les entreprises ont dû digitaliser à toute vitesse leur offre de produits et services, et leur mode de distribution. Selon McKinsey, 55 % des interactions avec les clients sont désormais digitales en Europe, ce qui représente un bond en avant de 3 ans par rapport aux prévisions pré-crise.

La crise de la Covid-19 a accéléré la digitalisation des interactions avec les clients (diagramme de l'étude McKinsey)

Dans tous les secteurs, le plus grand changement s’observe au niveau des offres digitalisées. A ce jour, la moitié des produits et services européens seraient déjà digitalisés. Ainsi, McKinsey considère que la crise a accéléré d’environ 7 ans la digitalisation des offres en Europe, et de plus de 10 ans en Asie-Pacifique.  

La crise sanitaire a accéléré la digitalisation des offres (diagramme de l'étude McKinsey)

Cependant, cette digitalisation n’est pas homogène dans tous les secteurs

  • Dans l’industrie des biens de consommation emballés, l’automobile et l’assemblage, le portfolio de produits digitaux a peu changé.
  • À l’inverse, dans l’industrie pharmaceutique, la santé, les services financiers et professionnels, McKinsey identifie un bond en avant presque deux fois plus important. 

Si cette digitalisation a un effet bénéfique sur les entreprises, pourquoi ne l’ont-elles pas implémentée plus tôt ? 

Pour plus de la moitié des répondants, la raison est évidente : il ne s’agissait pas d’une priorité auparavant. Par ailleurs, d’autres barrières pouvaient exister dans les entreprises BtoB, notamment : la résistance au changement, le manque d’infrastructures informatiques, ou les silos organisationnels.

Lire aussi : La transformation digitale en 5 défis et 25 mots-clés

Une pérennisation des plus grands changements 

Au sein des entreprises, la crise a provoqué trois changements majeurs :

  • l’augmentation du travail à distance et/ou de la collaboration
  • l’évolution des besoins ou des attentes des clients
  • la hausse de la demande de services et/ou produits en ligne
Les plus grands changements sont plus plus susceptibles de se pérenniser (diagramme de l'étude McKinsey)

L’étude cite également plusieurs autres changements liés à la crise, entre autres : 

  • l’augmentation des dépenses en sécurité des données, 
  • l’utilisation accrue de technologies de pointe, 
  • la migration accélérée vers le cloud, 
  • la restructuration de la chaîne d’approvisionnement et l’utilisation de nouveaux fournisseurs, 
  • l’augmentation du nearshoring et des pratiques d’internalisation.

Selon les professionnels interrogés, les entreprises se sont adaptées à tous ces changements 20 à 25 fois plus vite que prévu. Avant la crise, le cabinet de conseil estime qu’il aurait fallu plus d’un an pour mettre en place le télétravail. Or, pendant la crise, les entreprises ont réussi à le mettre en place en l’espace de 11 jours !

Lire aussi : Après-COVID : quel lendemain pour le télétravail ?

Les cadres rapportent que leur entreprise a répondu a la crise bien plus rapidement qu'ils ne le pensaient (diagramme de l'étude McKinsey)

Mais alors, quels changements vont perdurer post-Covid ? Selon McKinsey, cela dépend de 3 critères à prendre en compte : 

  • le rapport coût-efficacité, 
  • la capacité à répondre aux besoins des clients, 
  • et les avantages pour l’entreprise. 

En se basant sur ces critères, l’étude note que les plus grands changements cités plus haut sont les plus susceptibles de se pérenniser à l’avenir. Par exemple, 54 % des professionnels estiment que le télétravail va se poursuivre après la crise. Or, il s’agit du changement le plus important provoqué par la crise, et qui présente le meilleur rapport coût-efficacité. 

Une stratégie gagnante axée sur la technologie

Désormais chacun l’a compris : le digital prend un rôle de plus en plus important dans la stratégie des entreprises. La technologie aurait même aidé les entreprises à répondre efficacement à la crise. En effet, 72 % des répondants qui ont commencé à utiliser les nouvelles technologies en premier pendant la crise rapportent une très bonne gestion de la Covid-19 dans leur entreprise, contre seulement 33 % pour le reste des entreprises. 

Par ailleurs, les organisations qui ont testé et investi dans les nouvelles technologies pendant la crise sont deux fois plus susceptibles de connaître une croissance élevée en 2020. 

L'expérimentation et l'investissement dans les technologies digitales a permis aux entreprises de gérer efficacement la crise de la Covid-19 (diagramme McKinsey)

Les résultats indiquent également que la crise a entraîné un changement de perception du rôle des technologies dans l’entreprise :

  • En 2017, presque la moitié des cadres interrogés classaient les économies de coûts comme l’une des plus importantes priorités de leurs stratégies digitales.
  • Aujourd’hui, seuls 10 % voient la technologie de la même façon, et désormais plus de la moitié des répondants disent vouloir investir dans la technologie – ou recentrer leur activité entière sur la technologie – pour se créer un avantage compétitif.  
Le mindset des cadres a changé radicalement pendant la crise, pour s'orienter vers le digital (diagramme de l'étude McKinsey)

Ce changement de mindset est d’autant plus courant dans les entreprises dont les revenus baissaient déjà avant la crise. En effet, 45 % des entreprises qui connaissaient la plus forte diminution de leurs revenus disent avoir recentré leur stratégie sur le digital, contre seulement 24 % pour celles dont les revenus augmentaient le plus.

Le changement d'état d'esprit est davantage présent dans les entreprises qui affichent des revenus en baisse (diagramme de l'étude McKinsey)

En outre, les capacités technologiques ont été des facteurs-clés de succès pendant la crise, notamment la capacité à combler le déficit de talents IT, à utiliser des technologies de pointe, et à tester rapidement de nouvelles technologies. 

Avoir une culture qui encourage l’expérimentation et la réactivité a été déterminant. Ainsi, plus de la moitié des entreprises qui ont le mieux géré la crise disent qu’elles étaient les premières à utiliser les technologies digitales. Par ailleurs, ces entreprises sont plus susceptibles d’accélérer la remontée d’informations critiques et la réallocation des ressources pour financer de nouvelles initiatives, des éléments révélateurs d’une culture d’entreprise qui favorise l’expérimentation.

Pendant la crise, les entreprises les plus prospères s'appuyaient sur plusieurs capacités technologiques (diagramme de l'étude McKinsey)

*
*   *

Selon McKinsey, la crise de la Covid-19 a été un point de rupture pour les entreprises en matière de digitalisation

Bien qu’elles aient été obligées à opérer de nombreux changements à la vitesse grand V, il est plus que probable que ces initiatives leur soient bénéfiques sur le long terme. En effet, le télétravail et la demande d’offres numériques vont très certainement perdurer – voire croître – dans les prochaines années. Il est donc essentiel pour les entreprises d’investir dans le digital dès maintenant.

Vous souhaitez en savoir plus sur les enjeux de la transformation digitale ? Téléchargez notre livre blanc : « Digitalisation : les PME françaises à la croisée des chemins ».

Accéder au Livre Blanc

Dans ce support de 98 pages, vous découvrirez les enjeux et les défis de la transformation digitale, ses spécificités pour chaque métier de l’entreprise, et des avis d’experts sur les défis de l’après-COVID. [En BONUS : plusieurs avis d’experts sur les défis des PME dans l’après-COVID]


_
Auteure : Emmanuelle Abensur


Partager article

Abonnez-vous à la newsletter Talkspirit