talkspirit

Coronavirus : comment la technologie aide les collectivités à gérer la crise sanitaire

crise-du-coronavirus

Depuis plusieurs semaines, et avec une franche accélération ces derniers jours, la crise du Coronavirus (ou Covid-19) a placé les collectivités françaises en alerte. Risque de pandémie, structures collectives (écoles, crèches, entreprises, maisons de retraite, …) sous pression, nécessité de ne pas céder à la panique et en même temps d’apporter la bonne information au bon moment : les agents des collectivités sont au four et au moulin. Heureusement, la technologie est là pour leur faciliter la tâche.

La maîtrise de l’information, un enjeu-clé

Dans un contexte de crise sanitaire, la maîtrise de l’information est primordiale. À quels risques les citoyens sont-ils exposés ? À quel stade en est la contamination ? Quelles sont les populations les plus fragiles et comment doivent-elles se prémunir face aux risques dès maintenant : dans les transports en commun, dans les écoles, dans les maisons de retraite, … ou au bureau ? 

Autant de questions dont sont actuellement assaillies les collectivités, souvent accompagnées d’une inquiétude grandissante au fur et à mesure que le nombre de cas de personnes infectées augmente et que le virus progresse. 

Lire aussi : Réseau Social d’Entreprise : Définition

Gagner la lutte contre le temps

Afin d’éviter les mouvements de panique, rassurer et informer les populations et conseiller les citoyens sur la conduite à tenir, les autorités et les collectivités s’évertuent à rester dans le bon tempo : celui du virus.

Ce qui dépend de leur capacité à : 

  • centraliser l’information officielle 
  • la relayer aux services concernés, pour que ceux-ci puissent mener des actions attendues,
  • et coordonner les efforts de ces services afin de piloter la gestion de la crise.

À l’heure du digital, la technologie a un rôle important. Exemple avec la mairie de Venelles (commune de 8300 habitants dans les Bouches-du-Rhône).

La technologie au service de la crise

Une chose est sûre : les collectivités qui ont déjà opéré leur digitalisation ont une longueur d’avance. Michel Gueit, Directeur des Services informatiques de la Mairie de Venelles témoigne : “Cela fait à peine 3 mois qu’on utilise Talkspirit, un réseau social interne. Initialement c’était uniquement destiné à quelques chefs de service, pour faciliter le partage d’informations et de documents entre nous, au quotidien. Assez rapidement après le début de la crise, on a décidé de créer un groupe Coronavirus sur la plateforme dans lequel on retrouve plusieurs profils décideurs comme des chefs de service et le Maire. Dès qu’on reçoit une information officielle et une nouvelle circulaire du Préfet, on la partage dans ce groupe. Nous coordonnons ensuite les actions à mener, comme par exemple l’information au personnel des écoles.” 

Lire aussi : 8 avantages d’utiliser un réseau social d’entreprise

La comparaison avec les anciens outils de communication est d’ailleurs flagrante :

“Auparavant, on se serait débrouillé avec les e-mails, mais les documents auraient été dispatchés à droite et à gauche. Avec le réseau social d’entreprise on partage directement les fichiers de manière organisée, structurée et centralisée. Les dernières actualités sont regroupées en un seul endroit ; on peut ainsi en discuter en direct et agir au plus vite.”

La guerre contre le Coronavirus ne fait que commencer mais les collectivités sont déjà en ordre de bataille… 

*
* *

Retrouvez toutes les informations concernant l’infection du Coronavirus sur Santé Publique France

L'équipe talkspirit