talkspirit

Communication interne : le défi des entreprises multisites (4/7) – Renforcer le sentiment d’appartenance

Mains qui se superposent pour montrer la cohésion d'équipe et le sentiment d'appartenance

Cet article traitant du sentiment d’appartenance est extrait de notre Ebook : Communication interne, les 7 défis des entreprises multisites >>> Accéder à l’intégralité de l’ebook (GRATUIT)

Quatrième défi de la communication interne dans les entreprises multi-sites : l’importance de nourrir en permanence le sentiment d’appartenance des collaborateurs.

Le sentiment d’appartenance : de quoi parle-t-on ?

Le sentiment d’appartenance (qu’on appelle aussi “fierté d’appartenance”) est le fait, pour un salarié, de se sentir faire partie d’une communauté : celle de l’entreprise. De s’y sentir bien, jusqu’à pouvoir s’identifier à elle. Un élément psychologique qui impacte de nombreux aspects de la vie du collaborateur : son plaisir de venir travailler, sa motivation, son implication, l’entente avec ses collègues, etc. D’où l’importance pour l’entreprise de protéger et nourrir le sentiment d’appartenance.

Sentiment d’appartenance et cohésion : même combat

Pour autant, le travail de construction et de renforcement du sentiment d’appartenance est une tâche délicate, surtout lorsque les collaborateurs sont dispersés. En effet, d’une équipe à l’autre, d’une filiale à l’autre, d’une région à l’autre, les valeurs ou la culture -sans s’opposer- diffèrent parfois et créent de facto une distance entre les collaborateurs, et donc entre le collaborateur et l’entreprise elle-même.

L’enjeu est donc d’abord de faire émerger matériellement, ou a minima dans les consciences, l’idée d’une entité commune à laquelle chacun pourrait se sentir objectivement appartenir : un nom d’entreprise, une ambition, un slogan, une raison d’être, …

Un facteur de performance pour l’entreprise

Lorsqu’on passe en revue les bénéfices qu’apporte à l’entreprise un sentiment d’appartenance fort, on comprend à quel point il est crucial dans les entreprises multi-sites :

  • un intérêt accru pour le reste de l’entreprise (qui est qui, qui fait quoi, et les réalisations)
  • un engagement accru de chacun dans ses missions (performance)
  • une attractivité plus forte (marque employeur)
  • des collaborateurs qui deviennent ambassadeurs et prescripteurs de vos solutions auprès de leur réseau (employee advocacy)
  • sans compter l’impact non négligeable sur l’absentéisme, le turnover, la motivation, l’estime de soi, l’acceptation du changement, etc.

Au final : des bénéfices multiples, à la fois pour l’entreprise et pour chaque collaborateur (sens, sentiment d’être concerné et donc engagement).

Huit leviers du sentiment d’appartenance

Ce qui permet progressivement de construire (ou renforcer) le sentiment d’appartenance chez vos collaborateurs :

  • la qualité et le mode d’intégration des nouveaux collaborateurs dès leur arrivée (et même avant leur arrivée)
  • un management basé sur la confiance
  • une habitude d’être solidaires les uns des autres (dans la réponse aux appels d’offres, par ex)
  • des valeurs incarnées de manière concrète à tous les niveaux de l’entreprise
  • une visibilité sur ce qui est fait par d’autres au sein de l’entreprise (les réalisations, les succès, les savoir-faire…)
  • une pratique du partage de l’information / des compétences / des connaissances
  • une culture de la sincérité (à rebours des non-dits)
  • une culture de la responsabilité (à rebours des jeux “politiques”)

Le sentiment d’appartenance est évidemment un processus lent. Et fragile. Car, comme chacun sait, il est plus long & difficile de gagner la confiance de quelqu’un, alors qu’on peut la perdre en un instant.

Faire émerger une culture commune, rassembler une tribu

En bref : une entreprise dans laquelle “on joue collectif”, dans les meilleurs moments mais aussi dans les phases difficiles. Et où le management, conscient de son rôle d’exemplarité, joue aussi la carte de la proximité avec les équipes. Pour générer de la confiance. Car quand il s’agit de partager le même ADN, c’est bien la confiance qui est au cœur du sentiment d’appartenance.

Dans les environnements multi-sites où différentes cultures coexistent, votre défi sera donc de créer une culture commune ou du moins de faire en sorte qu’émerge au milieu de celles déjà existantes une certaine cohérence, un noyau culturel commun.

A terme, l’ambition est de créer un esprit de famille (de tribu!), à laquelle chaque membre se sent fier d’appartenir. Une tribu qui, comme toutes les autres, possède ses propres codes, son propre état d’esprit, et ses propres « faits d’armes ». Qui sont dans toutes les mémoires des anciens, et qui sont transmises à chaque nouveau venu. Pour qu’il soit fier d’appartenir à sa nouvelle tribu : celle de l’entreprise.

Lire l’article précédent : Communication interne : le défi des entreprises multisites (3/7) – Valoriser les réussites en interne

Lire l’article suivant : Communication interne : le défi des entreprises multisites (5/7) – Encourager le feedback

*
* *

Cet article est extrait de notre Ebook : Communication interne, les 7 défis des entreprises multisites >>> Accéder à l’intégralité de l’ebook (GRATUIT)

Benoit Renoul

Head of Marketing, Talkspirit