Talkspirit

[BFM Business] Le droit à la déconnexion, un enjeu clé à l’ère du télétravail

Replay BFM du 24 avril 2021 : le droit à la déconnexion, un enjeu clé à l'ère du télétravail
Partager article

Dans de nombreuses entreprises, le travail hybride est devenu le “nouveau normal”. Mais s’il est plébiscité par la majorité des salariés, ce mode de travail présente aussi son lot de défis. 

À distance, les collaborateurs peuvent avoir plus de mal à se déconnecter de leurs outils numériques professionnels, ce qui peut avoir un impact néfaste sur leur santé physique et psychologique. Afin de limiter ce phénomène, il est essentiel pour l’entreprise de garantir le droit à la déconnexion de ses salariés, qu’ils soient ou non en télétravail.

Le 24 avril 2021, Philippe Pinault, Cofondateur et PDG de Talkspirit, était en direct sur BFM Business, dans l’émission 01 Business de Frédéric Simottel, pour présenter notre dernier livre blanc sur ce sujet, aux côtés de Me Elise Bénéat, avocate au sein du cabinet De Pardieu Brocas Maffei.

Voici un résumé des échanges de l’émission.

Visionner le replay :

Droit à la déconnexion : de quoi parle-t-on ?

Pour Me Elise Bénéat, l’objectif du droit à la déconnexion est de “permettre aux salariés de se déconnecter en toute sécurité – pendant ou en dehors de leurs horaires de travail – pour mieux concilier leur vie privée et leur vie professionnelle.”

Intégré au Code du travail depuis janvier 2017, le droit à la déconnexion est obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés. Cependant, les dispositifs à mettre en place manquent de précision, en particulier lorsque l’on parle de télétravail

Il revient donc aux entreprises d’élaborer leurs propres règles, et de “mettre en place un accord qui soit le plus adapté à leur mode de fonctionnement”.

Quels enjeux pour les entreprises ?

Comme le rappelle Philippe Pinault, “respecter le droit à la déconnexion des salariés permet de limiter les risques psychosociaux, en particulier le stress au travail, qui coûterait entre 2 et 3 milliard d’euros par an à la France.

Aujourd’hui, les salariés sont plus que jamais sensibles à la qualité de vie au travail (QVT) que peut leur offrir l’entreprise. Cette dernière doit donc faire son possible pour favoriser le bien-être au travail, afin d’attirer et de fidéliser davantage les talents, tout en garantissant leur bonne santé.

Car il ne faut pas oublier que la bonne santé d’un collaborateur détermine aussi la bonne santé de son équipe, et par conséquent la bonne santé de l’ensemble de l’entreprise.” 

Lire aussi : Les enjeux du droit à la déconnexion

Quelles bonnes pratiques mettre en place ?

Pour Philippe Pinault, assurer le droit à la déconnexion des salariés nécessite de passer par plusieurs étapes :

  1. Analyser les pratiques existantes”.
  2. Mettre en place une charte, qui précisera par exemple les horaires de déconnexion et les actions à mettre en place pour réguler l’utilisation des outils numériques.
  3. Communiquer pour sensibiliser l’ensemble des collaborateurs.
  4. Former les managers et leur donner quelques bonnes pratiques (par exemple, “désactiver ses notifications, ou ne pas programmer de réunions tardives”) pour qu’ils puissent montrer l’exemple à leurs équipes. 
  5. Évaluer l’efficacité des actions mises en place”.

Lire aussi : Comment mettre en place le droit à la déconnexion ?

Me Elise Bénéat précise que d’autres types d’initiatives peuvent aussi être mises en place dans les entreprises, par exemple :

  • “le blocage des e-mails le soir et le weekend 
  • “la mise en place d’un pop-up, qui alerte le salarié lorsqu’il se connecte en dehors de ses horaires de travail

*
*   *

Vous souhaitez en savoir plus sur les enjeux et bonnes pratiques du droit à la déconnexion ? Téléchargez notre livre blanc “Droit à la déconnexion : guide de survie en télétravail” :

Accéder au livre blanc

Notre livre blanc “Droit à la déconnexion : guide de survie en télétravail” rassemble une analyse complète des enjeux du droit à la déconnexion, des bonnes pratiques pour le mettre en place, et des exemples concrets d’initiatives instaurées dans les entreprises.


_
Auteure : Emmanuelle Abensur


Partager article

Abonnez-vous à la newsletter Talkspirit