talkspirit
Management talkspirit conduite du changement

« Lorsque deux forces sont jointes, leur efficacité est double. » Isaac Newton

Le Management en quelques mots

Le management, qu’on croit souvent être un terme volé outre-Atlantique, vient en fait du vieux français « mesnager », qui signifie « tenir en main les rênes d’un cheval ». De l’univers de l’équitation, le management a progressivement élargi son empire jusqu’à devenir aujourd’hui un élément-clé de toute organisation.

En effet, dans son acception moderne, le management désigne la gestion ou l’administration d’une ressource, qu’elle soit financière, humaine ou organisationnelle.

En fait, c’est l’apparition du Taylorisme au début du XXème siècle qui a profondément changé sa portée. Car depuis, on distingue deux grands types de management :

  • le management stratégique qui jongle entre ressources internes et environnement externe, avec une vision très globale d’une organisation. Celui-ci se rapproche énormément de la notion de leadership du point de vue du collaborateur.
  • le management opérationnel qui est plus proche de l’activité. Il sert à administrer ou piloter les ressources internes : physiques, humaines, ou même des projets.

C’est pourquoi le management est attribué à un ou plusieurs postes, comportant non seulement l’organisation, mais aussi la responsabilité de l’activité. Les directeurs, qu’ils soient artistiques, techniques ou généraux, sont donc chargés de ce management stratégique. Le reste des managers (chefs de projet, responsables) ont donc à leur charge le management opérationnel.

Et la transformation digitale dans tout ça ?

L’un des rôles du management est de pouvoir adapter une organisation afin d’améliorer l’aspect productif d’une entité. Il paraît donc logique que lorsque l’écosystème tout entier se transforme, technologiquement et culturellement, la façon dont on organise le travail suit la donne.

Les managers sont à la meilleure place pour accompagner cette transformation digitale au sein de l’entreprise, et par la même occasion, modifier leur propre rôle :

  • Les managers ne sont plus là pour diriger et faire exécuter, mais pour assister et guider l’équipe dans ses décisions et réflexions. En méthode agile, et plus spécifiquement Scrum, le chef de projet, appelé Scrum Master, est uniquement présent pour améliorer le processus de décision et d’auto-organisation de l’équipe. Il n’interfère en aucun cas dans la décision des acteurs qui agissent en fonction d’une problématique client.
  • Les managers délaissent responsabilité et organisation du travail aux collaborateurs, libre à eux de s’auto-organiser et arriver à trouver la meilleure démarche. C’est le propre de la subsidiarité. En plus de créer de l’engagement, cela enlève un poids énorme aux managers.
  • Plus profond encore, les organisations travaillant en « holacracy » délèguent des responsabilités clés en fonction des compétences et du savoir-être des acteurs. Ce qui permet à ces derniers de s’engager pleinement dans l’activité de l’entreprise, et vers l’atteinte des objectifs fixés.

Lire aussi : A comme Agilité

Bien sûr, le manager détient un rôle important quelle que soit son organisation, ses tâches restant avant tout de piloter le projet et d’améliorer le cadre de travail. Si son champ d’action sur l’activité même est moindre, l’aide à la conduite du changement est important. C’est au manager d’apporter les outils de collaboration adaptés, de proposer des formations pour faire concorder compétences et besoins. Il lui appartient aussi d’appliquer et de mettre en œuvre la nouvelle vision établie par le management stratégique.

En bref

Les nouvelles méthodes de management redonnent un sens à l’entreprise : celui du travail en commun, de la place de l’humain et de son intelligence collective. Le management pilote mais n’administre plus, il guide mais ne dirige plus. Comme un guide de haute montagne, qui accompagne, conseille et appuie. C’est une douce révolution qui s’installe pas à pas dans la culture des entreprises. Prenons-y goût et laissons-nous inspirer.

Les Mots clés du « nouveau Management« 

Collaboratif, Change Management, Stratégie, Agilité, Scrum, Délégation, Subsidiarité

Pour aller plus loin

• Lire l’article : Nouvelles méthodes de travail agiles, vers la fin des managers ? (source : Parlons RH)

• Lire l’article : Comment gagner en agilité avec le change management ? (source : Forbes)

• Lire l’article : Travailler avec une équipe qui se connaît bien, ça paie. (source : HBR France)

L'équipe talkspirit