[Abécédaire de la transformation digitale] A comme Agilité

Partager




« Les organisations ne changent pas, les Hommes oui » Steve Vamos, ancien dirigeant de Microsoft et d’Apple.

L’agilité, en quelques mots

L’agilité, c’est une méthode, ou encore une approche et ce sont surtout des projets agiles. Mise à jour en 2001 dans le domaine de l’informatique, l’agilité propose de remettre en question l’approche gestion de projet traditionnel qui consiste à délivrer un produit fini sans laisser de place au changement.

A l’inverse, le principe de la méthode agile vise à placer le produit au centre de la réflexion, en impliquant le client durant toute l’évolution du projet. Basée davantage sur la collaboration, elle repose sur une approche empirique qui mène vers une meilleure compréhension des besoins. Adieu l’effet de tunnel, et place à une méthode itérative qui permet d’être réactif, de tester la validité du projet à mesure qu’il avance tout en réajustant si besoin son développement en fonction des feedbacks.

Et la transformation digitale dans tout ça ?

Transformer digitalement son entreprise n’est pas qu’une question de système informatique. Être digital, c’est d’abord savoir s’adapter et être réactif, dans un monde en constante évolution. Vue sous le prisme de la transformation digitale, l’agilité est un outil d’une grande valeur, parce qu’elle permet d’insuffler un état d’esprit et une vraie culture du changement.

En s’inspirant de la méthode agile, il est possible de déployer une transformation sans nécessairement tout déconstruire, mais plutôt en travaillant sur certains projets pilotes en mode « test-and-learn », en impliquant les collaborateurs et les clients. Une manière de décloisonner la communication, de casser les silos et de travailler en réseau pour valoriser l’expression d’idées innovantes.

En bref

S’il ne fallait retenir qu’une chose, avant toute transformation digitale, commençons par être agiles !

L’agilité et ses mots clefs fétiches

#collaboratif # bienêtre #confiance #ux #testandlearn