talkspirit

Communication interne : comment Talkspirit révolutionne la vie des consultants Squad

Internal Social Network

Le propre d’une ESN (entreprise de services du numérique) est de détacher ses consultants chez ses clients sur des projets informatiques. Cabinet de conseil en cybersécurité, virtual infrastructure (= cloud) et transformation digitale, Squad ne fait pas exception à la règle. Répartis sur 8 sites différents, ses 550 consultants effectuent des missions qui peuvent durer entre plusieurs jours et plusieurs mois, et passent très occasionnellement à leur agence. Créer du lien interne dans cette configuration spécifique est une gageure, alors même que l’échange et la collaboration forment un levier d’efficacité essentiel au sein du secteur. En 2015, les dirigeants de la PME se sont mis à rechercher un outil permettant de rassembler, fédérer et animer la « tribu” Squad, et ils ont opté pour le réseau social interne talkspirit. Trois ans après, voici un premier bilan, ainsi que les bénéfices identifiés.

Lire aussi : étude de cas Squad

Centraliser les informations partagées

Chez Squad, le réseau social d’entreprise c’est d’abord un fil d’actualités. Il permet à chacun, dès qu’il se connecte, de prendre la température et de connaître les dernières nouvelles de l’entreprise. Mais pour les consultants, talkspirit est surtout une base de documents et d’informations techniques, un flux constant d’articles d’expertise que relaient -et commentent- les membres de la tribu et une veille “collaborative” assurée par les consultants. Pour chacun, c’est l’assurance de ne rien rater des dernières évolutions sectorielles en matière de cybersécurité, de cloud et de transformation digitale. 

L’agora sur laquelle on vient discuter

La plateforme de collaboration, c’est aussi la place du village, avec ses prises de parole décontractées, ses discussions de comptoir et les questions ‘pratiques’ posées sur les sujets du quotidien. Sur le réseau social interne talkspirit, on peut publier des posts dans des groupes / communautés, ou envoyer un message privé à qui l’on veut. Un problème avec sa carte Ticket Restaurant ? Le salarié contacte directement par tchat la bonne personne, qui peut alors s’en occuper dans des délais records. Talkspirit permet d’appréhender les sujets avec plus de légèreté, là où un mail aurait eu un caractère plus formel (donc plus intimidant pour celui qui l’écrit, et plus froid pour celui qui le reçoit). Le réseau social interne crée de la proximité et assouplit les échanges.

Encourager la culture du partage

« On n’a jamais rien trouvé de mieux qu’un pro pour parler de son métier ». Hadrien Lavielle, responsable communication, est bien placé pour savoir que tout le monde n’a pas la fibre communicante et que les experts de la protection des données ne sont en général pas très friands de réseaux sociaux. Pourtant chez les techniciens de l’informatique, le partage de solutions / d’expériences / de découvertes est une vraie culture, une respiration. Il fallait donc que talkspirit puisse faciliter cette entraide, dans un environnement privé et sécurisé. 

Via la plateforme, Untel recommande un nouveau protocole de test qu’il vient d’expérimenter, tandis qu’un autre partage une difficulté rencontrée sur sa mission et demande l’avis bienveillant de ses collègues. Réseau privé interne, talkspirit assure aux collaborateurs que les informations échangées resteront « dans la tribu », au bénéfice exclusif des équipes Squad. 

Lire aussi : Communication interne, de l’interactivité sinon rien

Faire émerger les talents grâce aux dynamiques d’entraide

Par le jeu de ces dynamiques d’entraide, certains talents peu visibles initialement (car plutôt introvertis) émergent, stimulés par l’envie d’aider leurs collègues. Plus tard, lorsqu’ils ont pris confiance en eux et qu’ils ont davantage conscience de leur valeur-ajoutée, ce sont même souvent eux qui finissent par devenir de vrais ambassadeurs de leur entreprise. La plateforme a parfois ce rôle de révélateur de talents, réveillant leur passion pour la transmission. Ils commencent aujourd’hui en partageant leur savoir sur talkspirit mais peut-être demain sur LinkedIn, sur des forums ou même dans des écoles d’informatique.

Véhiculer la marque employeur et la culture Squad

Si talkspirit « n’a pas le pouvoir de changer les rapports entre la direction et les employés », il en est cependant le support idéal, selon Hadrien Lavielle. En effet, Talkspirit est un levier essentiel pour soutenir la culture tribale que revendique Squad.

L’ADN de Squad, c’est le tutoiement de rigueur, le concept « meet your boss » où chacun des employés peut rencontrer la direction à tout moment, et sans rendez-vous. Un état d’esprit décontracté où le plus important n’est pas la position hiérarchique mais l’expertise. Et il en va de même dans chacune des 8 agences du groupe, de Paris jusqu’à Adélaïde (Australie). Talkspirit fait tomber les cloisons et les frontières entre les agences, véhicule la culture Squad et imprime au quotidien sa “marque employeur”, si utile pour attirer de nouveaux talents. Parce qu’il génère de la convivialité, le réseau social d’entreprise est aussi un facteur d’attractivité. Ainsi pour attirer les talents, participer à l’extension de l’entreprise, talkspirit est assurément un atout !

Lire aussi : Expérience collaborateur, les chatbots au service des salariés

Simplifier l’accueil de nouveaux collaborateurs

Un ordinateur, un email professionnel, et des accès à talkspirit. Tel est aujourd’hui le package d’arrivée d’un nouveau collaborateur chez Squad. Dès ses premiers pas dans la société, il est immédiatement intégré au sein de la tribu et y prend la même place que les plus anciens. Sentiment de proximité et d’appartenance, avec l’expertise comme premier lien.

Grâce aux applications mobiles iOS et Android, les consultants Squad peuvent accéder à talkspirit de partout et à tout moment. 

Renforcer la cohésion via un maillage de groupes

Entrer sur talkspirit incite dès le début à communiquer et à poster, à rejoindre des groupes / communautés d’échanges. Et pourquoi pas à en créer un, comme l’a fait Gyorgy Joseph, consultant, qui a créé le groupe « Nouvelles vulnérabilités » très vite après son arrivée pour rassembler les experts du sujet. Ces groupes (ou communautés) peuvent porter sur des thèmes professionnels (ex : vulnérabilités), mais pas nécessairement : ils servent aussi à rassembler les collaborateurs travaillant sur le même site, ou une équipe projet, ou les aficionados d’un même loisir (ex : les runners, les fans de Star Wars…). 

Quand, pour la soirée annuelle de Squad, il s’agit de regrouper plus de 600 participants venant de partout, une utilisation particulièrement poussée de talkspirit s’impose ! Créations de groupes avec leurs déclinaisons : hébergement, transport… Hadrien Lavielle a aussi créé des FAQ adaptées pour que chacun puisse les consulter ou les enrichir. Un volume d’informations qui serait impossible à gérer autrement qu’avec une plateforme collaborative.

Lire aussi : étude de cas Squad (conseil en cybersécurité)

* * *

Chez Squad, le réseau social interne talkspirit est rapidement devenu le cœur de la vie de l’entreprise, bien au-delà de son utilité fonctionnelle et pratique. Hadrien Lavielle (responsable communication), dit même que c’est le « point d’eau » des consultants Squad. Un point de référence qui véhicule la culture, les valeurs et l’état d’esprit présents chez Squad. Un coeur qui bat au rythme des échanges, qui renforce les liens entre consultants, et fortifie leur attachement à l’entreprise. 

Article co-rédigé par Laurel Mati

Benoit Renoul

Head of Marketing, Talkspirit