Talkspirit

Renforcer la cohésion d’entreprise avec Talkspirit : le témoignage de Food Emotion

Renforcer la cohésion d'entreprise avec le réseau social d'entreprise Talkspirit : le témoignage de Food Emotion
Partager article

Comment créer du lien avec des salariés éloignés de leur outil de production, dispersés sur plusieurs sites en France et à l’étranger ? Food Emotion, le pôle gastronomique du Groupe Ariane, a choisi de répondre à ce challenge en adoptant Talkspirit au printemps 2020. Jérémy Dagot, Responsable Trade Marketing, revient sur les étapes et bénéfices du déploiement de la plateforme.

Le pôle gourmet Food Emotion réunit deux sociétés qui fournissent des pâtissiers professionnels, de la boutique de quartier aux plus grandes maisons françaises et internationales, comme Pierre Hermé ou Disneyworld. Depuis 1992, PCB Création conçoit des décorations alimentaires, principalement à base de chocolat, et Ponthier, qui a rejoint le groupe en 2018, fabrique à partir de fruits cueillis à maturité des purées prêtes à l’emploi, permettant ainsi aux pâtissiers de disposer de fruits de qualité toute l’année. Le pôle Manufactura regroupe les équipes commerciales des deux entités, réparties en France et à l’international.

Chiffres clés :

  • 300 collaborateurs répartis dans 9 pays 
  • 2 sièges sociaux et 2 sites de production, en Alsace et en Corrèze
  • 20 commerciaux en France et à l’international

Déployer un réseau social d’entreprise, un besoin identifié lors du premier confinement

« Nous avons lancé Talkspirit lors du premier confinement, explique Jérémy Dagot, car nos salariés des chaînes de production mises à l’arrêt n’avaient plus aucun lien avec l’entreprise. Comme ce sont des équipes très opérationnelles, qui elles n’ont pas d’e-mail professionnel ni accès aux outils de communication déployés. Il fallait trouver un moyen de les informer et maintenir un contact. Nous avons étudié plusieurs plateformes de réseau social d’entreprise (RSE) : la réactivité, l’accompagnement et l’accessibilité des équipes de Talkspirit nous ont séduits. En trois semaines, l’outil était en place ! »

Lire aussi : Comment le réseau social d’entreprise (RSE) permet-il de mieux intégrer vos « cols bleus » ?

À ces atouts déterminants s’ajoute le fait que Talkspirit est une plateforme française, un argument important pour Food Emotion, qui privilégie des partenaires locaux.

Une mise en place accompagnée d’un support de formation

Talkspirit a été déployé d’emblée dans l’ensemble du groupe, avec une segmentation par entité afin de faciliter les échanges au sein de chacune des structures. « J’ai utilisé pour cela les conseils donnés dans les FAQ de Talkspirit, cela m’a été bien utile dans cette première phase. » Le management a accompagné cette mise en place d’un support de formation sur les bonnes pratiques et le droit à la déconnexion.

« Nous avons transmis les informations de connexion à Talkspirit accompagnées d’une charte d’utilisation de l’outil, et les bonnes pratiques à appliquer, raconte Jérémy Dagot. Nous demandons aux collaborateurs de n’envoyer aucune information importante en dehors des horaires de travail. Mais ceux qui souhaitent poursuivre des échanges informels peuvent bien sûr le faire. » Le support de formation expliquait aussi comment paramétrer les notifications afin de garantir le droit à la déconnexion des équipes.

Lire aussi : Droit à la déconnexion : les initiatives mises en place dans les entreprises

Une adoption rapide et massive de l’outil

« Sur les 300 salariés du groupe, plus de 80 % ont commencé à utiliser Talkspirit dès le printemps, y compris les salariés qui n’étaient pas forcément à l’aise avec l’outil informatique. Il y avait beaucoup d’échanges, c’était perçu de manière très positive. Après le retour au bureau, nous avons commencé à utiliser davantage Talkspirit pour favoriser la communication interne intra-services : nous sommes arrivés à près de 100 % d’inscrits. »

Lire aussi : Enseignes en réseau : fluidifier la communication interne avec Talkspirit

Dans les premiers temps, Talkspirit a permis de préserver le lien entre et avec les salariés. Désormais, Food Emotion propose d’évoluer vers davantage de collaboration d’équipe, en faisant de la plateforme l’outil central des échanges intra-services. « Il y a encore un travail de pédagogie à mener pour perdre certaines habitudes bien ancrées, comme le fait de communiquer via des groupes Whatsapp, mais on y travaille ! sourit Jérémy Dagot. L’outil est très intuitif, donne un accès rapide à l’information et permet de la faire circuler : les équipes apprécient beaucoup cette amélioration. »

De nouvelles fonctionnalités bien appréciées

Depuis l’été 2020, Talkspirit met à disposition de ses utilisateurs une fonctionnalité Drive. Elle permet de stocker des documents, de les rendre accessibles aux collaborateurs, et de les modifier avec la suite bureautique collaborative OfficeNow.

« Le Drive est utile pour les groupes métiers chez Food Emotion, explique Jérémy Dagot. Par exemple, toutes les semaines, les chefs de services de nos usines ont une réunion d’information. Avant, ils n’avaient pas accès au support présenté après la réunion. Désormais, ils peuvent le retrouver sur Talkspirit, ainsi que les points abordés. C’est très apprécié des salariés et des managers, qui intègrent ce canal de communication supplémentaire dans leur préparation. »

Jérémy Dagot teste actuellement la suite OfficeNow sur un groupe projet transversal impliquant des personnes basées sur des sites différents. « Cela fonctionne bien avec le partage de calendrier, les tâches assignées, etc. Si tout le monde est séduit, on généralisera ces groupes projets. »

Un premier bilan très positif

Six mois après le déploiement de Talkspirit, Jérémy Dagot constate que la plateforme est entrée dans les habitudes des salariés : presque 90 % l’utilisent régulièrement. « Ils attendent désormais d’avoir des informations sur Talkspirit. C’est même devenu un réflexe en réunion de s’interroger sur la manière de communiquer sur l’outil. » La cohésion d’équipe a progressé, tout comme l’esprit de communauté au sein de l’entreprise :  des bénéfices qui nourrissent la culture d’entreprise et le sentiment d’appartenance.

L’œil de Talkspirit sur Food Emotion

Comme de nombreuses entreprises en 2020, Food Emotion a dû s’adapter à marche forcée à une nouvelle organisation du travail, et trouver des moyens de préserver le lien en interne. Grâce à l’adoption d’un réseau social d’entreprise, l’entreprise a pu contrer le sentiment d’isolement qui gagne certains en télétravail, et informer en continu sur la situation de l’entreprise pour rassurer les collaborateurs. Après avoir renforcé la cohésion, ce nouveau canal de communication s’installe désormais dans les usages comme un outil central de collaboration intra-services, précieux avec des équipes dispersées sur de nombreux sites.

Lire aussi : Centraliser les échanges au sein d’un groupe international : le témoignage de Relaytion

Plateforme à taille humaine, avec des équipes basées en France et très réactives, Talkspirit accompagne les entreprises dans la mutation de leurs modes de travail, en leur apportant un outil polyvalent capable de répondre à leurs différents besoins opérationnels.

*
*   *

Vous souhaitez en savoir plus sur la solution Talkspirit ? Contactez notre équipe ou planifiez une démo pour échanger sur votre projet collaboratif.

Auteure : Clémentine Garnier


Partager article

Abonnez-vous à la newsletter Talkspirit