talkspirit

R comme Réseaux Sociaux

réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, en quelques mots

Aujourd’hui les réseaux sociaux ont envahi notre vie. C’est bien simple, près de 80 % des Français seraient sur un réseau social.* Facebook, Twitter, Instagram et Snaptchat ont instauré avec l’avènement d’Internet, une nouvelle manière de communiquer et de se connecter aux autres. Il ne s’agit ni plus ni moins d’une véritable transformation des usages, qui impacte également notre manière de consommer. On consulte les réseaux sociaux avant l’achat d’un produit ; on communique directement avec une marque via des tchats, voire des chatbots.

Mais Internet n’a pas attendu les réseaux sociaux pour être social. Depuis ses débuts, Internet s’est présenté comme la possibilité de se connecter aux autres, partout à travers le monde. Et bien avant Facebook et consorts, il y avait déjà ClassMates en 1995, les forums et n’oublions pas les mails.

Lire aussi : I comme Innovation

Quant au concept même de réseau social, il est loin d’être nouveau. Nous devons la paternité du mot « réseau social », en anglais « network » à l’anthropologue John Barnes. Notons d’ailleurs qu’il a hésité entre « network » et « web ». En 1954, ce dernier étudie les interactions sociales des habitants de l’île de Bremnes en Norvège. L’une des conclusions les plus intéressantes de son étude est sans nul doute la comparaison entre réseau social et classe sociale. La classe sociale a des contours bien définis, au-delà desquels il n’est pas possible de faire partie du groupe. À l’inverse, le réseau social, qui lie les habitants selon leurs affinités et proximités, n’a pas de frontières, il peut s’étendre indéfiniment.

Aujourd’hui, le concept de « réseau social » continue d’être étudié par la recherche en sociologie. Le sociologue Pierre Mercklé, en est l’un des théoriciens actuels. Dans son ouvrage Sociologie des réseaux, il définit le réseau social comme étant un « entrelacement, mais aussi le contrôle et la cohésion, la circulation, la connaissance et la représentation topologiques ». Le sociologue ne manque de souligner par ailleurs que le mot « réseau » est devenu en lui-même un terme générique pour désigner l’Internet. En somme, aujourd’hui, tout est média social.

 

Et la transformation digitale dans tout cela ?

Bien qu’elles aient du retard, les entreprises ont naturellement suivi cette évolution dans nos modes de communication. Elles intègrent progressivement les réseaux sociaux pour entrer en interaction avec leurs communautés. Et naturellement également, elles intègrent cette façon de communiquer au sein même de leur organisation. Le concept de « réseau social d’entreprise », également appelé « plateforme collaborative », a vocation à réunir tous les collaborateurs d’une entreprise pour leur permettre, à l’image d’un Facebook, de communiquer entre eux plus facilement. Cette appellation n’est pas due au hasard. Il s’agit bien d’échanger, de faire circuler l’information, bref d’accéder à la connaissance et aux savoirs, comme l’indiquait plus haut Pierre Mercklé. Parce que la transformation digitale, c’est aussi cela : travailler en réseau.

Lire aussi : D comme Disruption

Le réseau social d’entreprise devient dès lors l’outil central de la transformation digitale, capable de rassembler tous les collaborateurs et tous les outils utilisés au quotidien par chacun. Il devient un levier essentiel de l’intelligence collective.

À la différence d’un Intranet, le réseau social d’entreprise prend appui sur l’échange et la participation. La communication n’est donc pas descendante, mais circulaire. C’est pourquoi on y retrouve généralement un tchat. Dans le réseau social d’entreprise, la participation est primordiale. De la même manière que dans la sphère publique et privée, nous ne sommes plus passifs, nous interagissons avec notre environnement, il en va de même dans l’entreprise de demain qui travaille avec un réseau social.

 

Les mots clefs du réseau social d’entreprise

#RSE #Intelligencecollective #collaboratif #partage

 

A lire

Le ClueTrain Manifesto, un ouvrage qui avait anticipé le marketing conversationnel bien avant l’émergence des réseaux sociaux actuels.

L'équipe talkspirit

Abonnement Newsletter

Retrouvez toute l'actualité de transfo digitale des entreprises